Focus sur la pétillante Gabrielle


C’est au cours de la semaine dernière que nous rencontrons Gabrielle. Ancienne élève du master CPO, cette jeune fille aux mille facettes nous a dressé ses envies, ses ambitions et ses projets futurs.

Depuis son enfance, Gabrielle est une érudite, passionnée de musique et de culture. Elle l’écoute, s’en inspire et l’apprend dès l’âge de 13 ans. De la guitare au chant, elle s’est forgée un répertoire éclectique de connaissances et savoir-faire dans ce domaine. «  La culture c’est important pour moi, c’est ce qui t’enrichit et t’ouvres l’esprit ».  Après la validation d’un BAC ES, le moment vient de choisir sa formation, et de s’engager dans 5 ans de scolarité.  Elle suit son penchant pour la culture et se tourne naturellement vers la licence Humanités proposée par l’Université de Nanterre. Elle choisit le parcours Humanités, Lettres et Sciences Humaines : ce qui lui plaisait, c’était la pluralité des enseignements, de la philosophie à la littérature tout en passant par l’histoire et l’anglais. Cette prémisse universitaire l’a amené à réaliser un stage d’un mois aux Indés Radios, un écosystème culturel rassemblant plus de 130 radios indépendantes, en tant qu’assistante marketing.

Sur la route de la vie professionnelle

Après avoir été diplômée de la licence, elle a pour volonté de se professionnaliser et se dirige vers le Master affilié, Humanités et Industries créatives parcours Communication et promotion des organisations. Elle était intriguée et conquise par cette formation professionnelle notamment par ses possibilités de faire une alternance et un stage de longue durée. En première année, elle fait le choix d’un stage dans l’agence de communication Alchimia, en tant qu’assistante relations médias. Ses missions touchaient les relations presse, la rédaction d’articles, la réalisation de revues de presses quotidiennes liées au secteur musical, ainsi que l’aide à l’organisation de conférences de presse. «  Nos clients se concentraient dans des secteurs d’activité hétérogènes, notamment dans le secteur du divertissement, du marketing sensoriel, de l’associatif et aussi musical». Ce master a donc permis à Gabrielle d’intégrer des notions et des compétences spécifiques à la communication appliqué à la culture. Le digital faisait parti intégrante des apprentissages qu’elle a reçu « J’ai dû apprendre à utiliser WordPress pour mes deux expériences, savoir gérer le numérique est une véritable nécessité dans la vie professionnelle ».

L’an passé, pour son stage de deuxième année, elle postule pour 6 mois chez Sony Music France dans le département Brands Partnerships, en tant qu’assistante communication et live. Le département à pour but de développer, à travers sa compréhension des consommateurs et des fans de musique, des dispositifs de communication innovants pour connecter les marques à leur public grâce à la musique. Sony Music est une grande maison de disques, reconnu à l’international et disposant de divers labels comme Columbia ou Jive Epic.

«  J’ai notamment eu la chance de travailler sur un festival de musique,  » l’Auteuil Pop Up Festival », un événement Sony Music en collaboration avec ses labels. Cette expérience a été vraiment enrichissante. On était le plus souvent en contact avec des chefs de projets qui travaillaient au sein des labels. Lors du festival qui s’est déroulé à l’Auteuil Brasserie, tu pouvais voir des artistes émergents comme Vendredi Sur Mer, Voyou ou encore Chaton pendant 10 jours de festivités du lundi au vendredi ».

Une expérience enrichissante qui guide désormais Gabrielle vers de nouveaux projets « J’aimerais rester dans le monde de la culture, mais plus spécifiquement dans l’industrie musicale, communiquer sur des artistes. Je suis aussi très intéressée par le secteur de la radio»

Désormais, Gabrielle recherche un poste en tant que chargée de communication dans le secteur musical. Un milieu qui lui tient à cœur et pour lequel elle a réellement envie de s’investir dans sa vie professionnelle future.

Découvrez nos autres portraits d’anciens.

Angelina